Crise = agilité industrielle

Face à la crise sanitaire, nous avons dû réaménager en un temps record une partie de notre site pour assurer, dès la fin 2020 la confection de 130 millions de masques de type FFP2 et de masques chirurgicaux, avec à la clé la création d’une soixantaine d’emplois.

Nous nous étions déjà lancées le défi en 2007 en investissant dans une machine pour produire des masques FFP2 en vue de la grippe aviaire, puis en 2009 pour le H1N1. Mais tous les acheteurs de l’époque s’étaient finalement tournés vers les produits asiatiques et nous avons fini par céder la machine à la société KOLMI, une entreprise de la région angevine spécialisée dans les protections et le matériel d’hygiène jetables.

Sollicitées par l’état au moment où nous nous apprêtions à relancer cette activité, nous avons dû faire preuve d’une grande agilité et redémarrer  la fabrication de masques pendant la crise du COVID 19.

Cinq machines ont été commandées à des constructeurs français (CERA, à Saint-Etienne, et Ose à Angers) afin d’être en mesure de produire des masques – de type FFP2  et chirurgicaux – dès l’été 2020.

Les principaux bénéficiaires :  l’État et les collaborateurs du Groupement Les Mousquetaires, magasins, équipes des points de vente alimentaires, bricolage et centres auto, équipes des unités de production agroalimentaires, bases logistiques intégrées, services d’appui, soit au total près de 150 000 personnes.